35 ans déjà que Bruce Springsteen enflammait le Forum de Montréal à l’occasion du “DARKNESS TOUR “

Springsteen_poster

Montreal Forum Springsteen Concert Poster: November 8, 1978

Il y a 35 ans le 8 Novembre 1978, je me présente, avec ma copine, au Forum de Montréal pour assister au concert de Bruce Springsteen. J’avais raté sa précédente visite à Montréal à la Place des Arts le 19 Décembre 1975, mais on m’en avait dit le plus grand bien .

J’étais prêt car j’écoutais constamment depuis quelques mois les albums ” Born to Run ” et ” Darkness on the Edge of Town” . De plus, étant photographe amateur j’avais l’intention de prendre des photos avec mon Nikkormat et surtout utiliser ma lentille Nikor de 300 mm.

Mes billets : première rangée ,deus sièges à l’extrémité de la rangée. Endroit idéal pour prendre des photos, si on me le permettait, mais très difficile pour les tympans d’oreille puisque nous avions un immense haut-parleur à peine quelques pieds devant nous. Des sièges extraordinaires!

Ma seule crainte était celle de ne pas avoir apporté assez de pellicules photographiques : deux seuls films de 36 poses! Être à court de pellicule constitue le cauchemar de tout photographe je pense …Ce cauchemar, je l’ai vécu tout au long de cette soirée magique! La foule est nombreuse et fébrile. Tout juste avant que les lumières s’éteignent et que Bruce et le E Street Band ne s’installent, je sens que la soirée sera fantastique et qu’un grand moment est sur le point de se produire.

Les lumières s’éteignent et voilà on y est …

Springsteen_Montreal_1978

Bruce Springsteen, Montreal 1978
© Jean Garon

Ça démarre très très fort avec “Badlands” . Je suis renversé et ce n’est que la première chanson. Je dois me calmer car sinon je vais avoir épuisé mes deux rouleaux de films en deux chansons seulement. Je suis en train de devenir sourd, mais ce n’est pas important .Ma copine essaie de me parler mais je suis subjugué par la performance de Bruce et de ses musiciens.

Alors défilent les chansons “Streets of Fire”, “Spirit in the Night” , “The Ties That Bind”, puis la très attendue “Darkness on the Edge of Town”. Là on atteint un très haut niveau. Suivent ” Independence Day”, “The Promised Land”, “Prove It All Night”, “Racing in the Street”, “Thunder Road”. Moi qui n’était pas friand du saxophone, je le suis devenu ce soir-là ! Je me suis même demandé si je rêvais car ce spectacle dépassait mes espérances. Quelle intensité depuis le tout début !La foule est en délire et renversée .Je dois revenir à la raison car il ne me reste que quelques photos à prendre.

Springsteen_Clarence_1978

Bruce Springsteen, Montreal 1978
© Jean Garon

“Jungleland”, “Fire”, “Candy’s Room ” que j’attendais avec impatience . Je cesse de photographier car je veux apprécier moi aussi le spectacle. “Because the Night ” suit et j’en oublie très rapidement la version de Patti Smith. Puis ,un de mes grands moments de la soirée survient “Point Blank”. Cette version LIVE est extraordinaire. La version studio ne paraîtra que deux ans plus tard sur l’album The River, mais je la trouve moins intéressante . Bruce Springsteen, c’est en concert que ça se passe et pas uniquement en studio ! Quelle intensité ! Bruce est le plus grand “performer” et c’est incontestable !

Suivent “Mona/She’s the One”, “Backstreets”, “Rosalita “. Le public est sidéré et en redemande, et Bruce livre la marchandise avec satisfaction. Le concert est terminé mais la foule réclame Bruce et son groupe le E Street Band. Je suis épuisé mais eux le sont beaucoup plus que moi. Quelle joie d’être présent au Forum ! Il ne me reste plus que 4 ou 5 photos à prendre et le rappel s’en vient. Quel rappel !! “Born to Run ” pour débuter. Ce n’était une surprise pour personne mais ça fait un effet bœuf ! Puis ‘Detorit Medley ” alors là je suis complètement KO, ayant toujours été un grand fan de Mitch Ryder and The Detroit Wheels. Bruce est debout sur un haut-parleur et déchire sa chemise. Je suis totalement assommé. Quelle énergie après plus de 3 heures de spectacle ! Pour moi le moment le plus fort vient de se produire. Tout le monde est exténué. D’où leur vient toute cette énergie ?

Springsteen_Clarence_Montreal

Bruce Springsteen, Montreal 1978
© Jean Garon

Une dernière chanson “Quarter to Three “. On ne peut en demander plus. Le concert dure depuis presque 3 1/2 heures, mais toute bonne chose a une fin comme on dit … Personne ne peut se frotter à Bruce Springsteen sur scène ! PERSONNE !
Je suis sorti du concert presque sourd pour les trois jours à venir, mais combien heureux ! J’étais en état de grâce. Ma copine , qui préférait depuis toujours le Jazz et l’Opéra au Rock, était totalement emballée.
Je ne pouvais être plus heureux.
Merci Bruce et merci le E Street Band pour cette soirée mémorable.

Jean Garon

P.S. Je ne suis ni un journaliste professionnel ni un photographe professionnel, alors je requiers de votre part un peu d’indulgence pour cet article et pour les photos l’accompagnant.

Springsteen_ticket

Montreal Forum Springsteen Ticket: November 8, 1978

 
Springsteen_Montreal_Forum

Bruce Springsteen, Montreal 1978
© Jean Garon

Limited edition Springsteen book, The Light in Darkness, less than 120 copies left.
Focusing on Springsteen’s Darkness on The Edge of Town 1978 album and tour.
Save on Shipping- November-December 2013
CLICK HERE TO SAVE NOW- The Light in Darkness
*The Light in Darkness book is not sold in stores.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>