Bruce Springsteen n’écarte pas Montréal

Alain de Repentigny
La Presse

Les fans montréalais de Bruce Springsteen ont été déçus d’apprendre qu’il chantera à Ottawa et Hamilton mais pas au Centre Bell en octobre. Ce n’est que partie remise, nous a laissé entendre George Travis, directeur de tournée du Boss depuis 1978.

Croisé le 28 juillet à Göteborg, en Suède, où Springsteen et le E Street Band ont donné un concert d’anthologie, Travis a expliqué qu’il n’avait pas été possible d’inclure Montréal dans le prochain volet en aréna de la tournée Wrecking Ball qui se mettra en branle le 19 octobre à Ottawa. Ces jours-là, en effet, le Centre Bell n’est pas disponible: concert de Rush le 18, match de la NBA le 19 et match du Canadien le 20.

Mais George Travis s’est fait rassurant: «On vient d’annoncer les dates avant Noël, mais cette tournée est loin d’être terminée. On ne jouera pas chez vous avant Noël, mais je veux qu’on aille à Montréal.»

Les deux derniers shows du Boss au Centre Bell, en 2003 et 2008, ont eu lieu en avril et en mars. Pour avoir vu le spectacle Wrecking Ball en aréna à New York puis, tout récemment, dans des stades norvégien et suédois où il a chanté chaque soir pendant plus de trois heures et demie, je croise les doigts: à 62 ans, le Boss est dans une forme redoutable et l’armée de musiciens et chanteurs du nouveau E Street Band est capable de tout.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>